Fairy Oaks

Elizabeth Gnone, éd. Kennes EN COURS Merveilleux
Fairy Oaks

Tome 1

Tome 1 – Le secret des jumelles

Fairy Oaks

Avis de les_livres_d_elfee

Fairy Oak, c’est le nom du village bien caché où vivent les magiques (comprenez : sorcières, magiciens et fées ) et non- magiques (comprenez : les humains sans pouvoirs). Mais aussi – et surtout- où vivent les jumelles Vanilla et Pervinca.
Jumelles parfaitement opposées : nées à 12h d’intervalle. L’une est à l’obscurité ,l’autre est à la lumière…. .
Et elles sont sous la surveillance de Silebonheurestlàmoiféelivreusedebonheurvousloffrirai, Fée -nounou embauchée par la famille pour veiller sur les jumelles. Mais elle accepte d’être appelée « Féli », et on la remercie,hein ! 
Ce premier tome (et je suppose les suivants tant qu’ à faire), est raconté par Silebonheurestlà…pardon. Par Féli, et c est une histoire vraiment adorable tout plein ! J’ai appris des expressions de fées (voilà la classe quand même ! ) c’est tout plein de féerie , et de savoir que magiques et non magiques vivent ensemble ..c’est trop fort 😍 enfin. Jusqu’au moment où … .
Un très beau 1er tome magnifiquement écrit ,qui se lit tout seul, qui fait rêver et qui nous plonge dans cet univers dès les premières pages. 
A découvrir ! .

Cliquer  sur le logo pour liker et commenter cette chronique directement sur Instagram.

Tome 2

Tome 2 – Le sort de l’obscurité

Fairy Oaks

Avis de les_livres_d_elfee

  » 𝒖𝒏𝒆 𝒂𝒏𝒄𝒓𝒆 𝒕𝒆 𝒓𝒆𝒍𝒊𝒆 𝒂̀ 𝒍𝒂 𝒕𝒆𝒓𝒓𝒆, 𝒎𝒂𝒊𝒔 𝒍𝒂 𝒄𝒐𝒏𝒇𝒊𝒂𝒏𝒄𝒆…𝒍𝒂 𝒄𝒐𝒏𝒇𝒊𝒂𝒏𝒄𝒆 𝒕𝒆 𝒇𝒂𝒊𝒕 𝒗𝒐𝒍𝒆𝒓 « 
.
🌟 Je profite du confinement pour (continuer de) vider ma pal. Et j’en ai sorti une relique : Fairy Oak, tome 2 : Le Sort de l’Obscurité. 🌟 L’année dernière j’avais lu et adoré le tome 1, et c’est avec grand plaisir que je me suis replongée dans ce tome ci.
Tout comme le premier, il est rempli de poésie, de douceur, de fées, sorcières et humains. 🌟 L’ennemi 21 traîne toujours autour de Fairy Oak. Il veut prendre sa vengeance et pour cela, il veut séparer les deux jumelles Vanilla et Pervinca.
🌟 Même si c’est un livre jeunesse (presque enfant), l’auteure a su écrire de façon à ce que même nous, adultes, soyons pris dans cette histoire merveilleuse et féérique.
Un peu de douceur, même si l’Ennemi rôde et lance une attaque, ne fait pas de mal. Du coup, j’aimerais bien avoir une fée- nounou moi aussi 🤣

Cliquer  sur le logo pour liker et commenter cette chronique directement sur Instagram.

%d blogueurs aiment cette page :